Logo conseil européen de l'art

Bienvenue sur le site du

Conseil Européen de l'Art

Paris - France

CEA-Italie
CEA ITALIE
CEA - France
CEA FRANCE
CEA - Royaume uni
CEA UK

Mission

Organigramme

Evénements 2012

Evénements 2011

Evénements 2010

Artistes

Partenaires

Contactez nous

Adhérez au Conseil

Questions fréquentes

Newsletter

Mentions légales

La mission du Conseil Européen de l'Art est de relancer au sein de l'Union Européenne la Nouvelle Renaissance, un nouvel humanisme visant à conjuguer Art, Science et Technologie dans un esprit alliant Tradition et Innovation.

Modalités d'exécution et prestations du CEA Paris :

1) Organiser des événements pour la promotion du savoir faire Français,

2) Développer des actions culturelles visant à promouvoir les valeurs précitées auprès des nouvelles générations,

3) Faire émerger les nouveaux talents.

 

Ci-après la déclaration de la présidente du CEA Paris:

L’élégance: un pari pour demain - Ingrid BRUNAZZI

Le Conseil Européen de l’Art a essentiellement pour vocation de contribuer à la diffusion de la connaissance de l’Art dans toutes ses expressions et manifestations. Dans son étymologie latine Ars signifie, maîtrise d’une technique dans une discipline, qui doit s’élever à la Science par la connaissance des principes généraux qui régissent telle discipline , les deux devant se conjuguer par le biais de l’imagination ( synthèse de Leonardo Da Vinci) .

Pour Platon les « belles sciences « étaient les mathématiques, la physique et l’astrophysique. La beauté débarrassée des ses chairs, c’est celle qu’on expérimente en mathématiques. Aristote, prolongeant Platon, va jusqu’à dire que « le beau est l’objet principal du raisonnement des mathématiques et de leurs démonstrations. Les formes les plus hautes du beau sont l’ordre, la symétrie, le défini et c’est là surtout ce que font apparaître les sciences mathématiques ». La beauté se définissant comme ordre et symétrie, les mathématiques deviennent ni plus ni moins que l’étude du beau.

A la Renaissance, Leonardo se consacrait à l’étude des divinae proportione (divines proportions) et pour revenir à Platon la proportion et le beau sont synonymes du bien, la justice se définissant plus comme une proportion que comme une valeur.

C’est par cet esprit de géométrie que s’exprime l’élégance, élégance qui est également une spiritualité et un bien-être, une harmonie entre physique et métaphysique et que le Conseil Européen de l’Art entend diffuser en donnant la parole à Paris dans une enceinte internationale, afin que la Ville Lumière, contribue à la diffusion de ces valeurs.

Dans un contexte mondialisé, où la Société de l’Information (TICS) uniformise le Village Global au nom de l’évolution technologique et scientifique, Paris entend œuvrer afin que l’esprit de géométrie se conjugue avec l’esprit de finesse (Pascal) en rétablissant la valeur des Humanités, instrument indispensable pour civiliser les générations futures au détriment d’une barbarie ressurgissante. Et cela veut dire essentiellement rétablir la pensée socratique   qui se traduit par une pratique sociale, par une capacité d’autogestion permettant de déchiffrer les propres passions pour éviter de se faire dévorer par elles tout en les stimulant vers les valeurs de la Science et de l’élévation spirituelle..

Dans la phase historique actuelle caractérisée par l’essor des belles Sciences initier les générations futures à l’expression de cette élégance veut dire contribuer à leur évolution, certes par le biais des nouvelles technologies, mais aussi par l’initiation au beau et à la connaissance au détriment des dérives auxquelles ces dernières sont confrontées. C’est un pari pour demain.

 

Un projet initié en 2006 comme l'atteste ce bulletin municipal de Saint Denis 93 :

Ingrid Brunazzi Saint Denis